Voler en parapente dans les Alpes-Maritimes

Voler en parapente dans les Alpes-Maritimes

Avec cet article, nous allons vous décrire les spécificités du parapente dans les Alpes-Maritimes. Ce département comprend le littoral Niçois et s’étend jusqu’au crêtes frontalières avec l’Italie situées pour la plupart dans le Parc National du Mercantour. De nombreuses personnes arrivent à partir du col de Bleine près des sites de parapente de Gréolières et de Gourdon pour faire des distances libres vers le Nord en passant par Saint-Vincent-les-Forts. Nous allons vous expliquer comment être à l’aise pour pouvoir faire de même.

Apprendre à voler dans les Alpes-Maritimes

Si vous souhaitez vous familiariser avec les conditions de vol dans les Alpes-Maritimes, vous pouvez faire des vols sur les sites de Roquebrune, Gourdon ou encore Gréolières. Vous serez briefés sur les aires de décollage par les pilotes professionnels qui font des vols biplaces et des baptêmes de l’air pour des groupes.

Vous pourrez à cette occasion glaner des informations. En ce qui concerne Gréolières, vous pourrez demander à notre collègue Ailements, spécialiste du parapente à Gréolières des conseils sur les conditions de vol et des astuces pour le vol de distance depuis le département 06. Ceux sont eux qui vont nous donner le mode d’emploi pour partir en parapente du 06 et arriver vers Saint-André les Alpes. La suite, vous la connaissez !

parapente tandem alpes-maritimes

Choisir son site de départ pour optimiser son début de vol en parapente

Tous les sites ne se valent pas pour partir vers le nord. Le parapente est souvent une affaire subtile en début de vol du fait des conditions faibles si vous décoller aux premiers thermiques. Partir depuis le Col de Bleine sur la commune de Thorenc vous permet d’éviter la plupart des difficultés et de prendre de l’avance.

Avec du conditions standard, vous arriverez à Saint-André les Alpes en passant par Les Lattes puis le Teillon et le Crémon pour sauter ensuite sur la Crête des Serres. Dans ces reliefs des Alpes-Maritimes, il est souvent nécessaire de ne pas arriver trop loin des sommets à l’issue des transitions sous peine de risquer de vous poser.

Si la tendance est Ouest marquée, 15 km/h, vous serez plus inspirés de passer par Briançonnet et l’Est de la Bernarde, puis feu sur les crêtes menant au Puy de Rent. Ce parcours nécessite d’être assez à l’aise car vous n’aurez pas vraiment de reliefs sur lesquels vous appuyer après Briançonnet.

Quoi qu’il en soit, le col de Bleine est un excellent départ en cross.

Gréolières et Goudon

Les sites de Gourdon et de Gréolières permettent de partir d’un peu plus loin. Pour Gréolières, il s’agit de décoller du Cheiron pour transiter sur Fourneuby qui est la partie Est des crêtes de Bleine. Vous pourrez commencer par un point à Coursegoules pour allonger.

De Gourdon, vous passerez par Calern, Le Castellaras puis le col de Bleine. Il est aussi possible de passer directement sur Gréolières depuis Caussols ou le Puy de Courmettes, mais attention en arrivant. Le décollage du site de Gréolières est souvent tardif et vous pourriez y arriver un peu trop tôt !

De l’autre côté du département des Alpes-Maritimes

Les fameux sites de parapente de Roquebrune et de Sospel offrent des départ de choix mais le vol y sera relativement éprouvant pour rejoindre le Nord. Grosso-modo, il s’agit de rejoindre le Mont Vial pour ensuite cheminer jusqu’à Briançonnet. Vous réaliserez un début de vol assez tendu mais ensuite vous aurez de belles parties faciles et pourrez ensuite arriver sur un terrain connu. C’est loin d’être aussi simple que de Gréolières, mais ça en donne davantage de saveur.

admin

Laisser un commentaire